LE RETOUR DE LA GOURDASSE...

Publié le par sandrine

Bonjour les filles (et les garçons ?)

Aujourd'hui, à midi, comme le dit mon titre,
la gourdasse c'est encore emparée de mon corps.
Je ne sais pas comment elle fait,
ni comment elle entre dans mon corps, mais elle fait des ravages !!!

Allez, je vous raconte.

Commençons par le commencement...

Ce matin, je me lève à 4 heures du mat' pour aller bosser.
Je me prépare et je fais mon petit pipi.
Oui, je sais, comme tout le monde.
Et quelle utilité de mettre ce genre de détail.
Attendez, vous verrez...
Bon, je vous passe les détails de ma matinée, qui n'a pas beaucoup d'intérêts (aller, retour, re-aller, re-retour, etc).
Je termine mon service à 13h11 (toujours aussi précis les horaires).
La matinée a été très longue, j'ai bu 2, non 3, enfin plusieurs chocolats
(je déteste le café. Oui je sais ça étonne)
et ma vessie est plus que pleine...
Heureusement 5 minutes de voiture et je suis chez moi.
Je monte mes 4 étages à pieds.
Vite, vite, ma vessie... va exploser...
Et puis j'ai super faim !!!
Ouf, me voilà chez moi. Et là gros dilemme.
Aller aux toilettes ou me préparer à manger ?
Je sais, je me fais chauffer une casserole d'eau
et pendant ce temps je fais mon petit gros pipi.
Bonne idée, n'est-ce pas !
Aaaaah, ça fait du bien de vider sa vessie.
Sauf que... il y a une drôle d'odeur !!!
Un odeur que je connais mais que je n'arrive pas à identifier.
Mince, crotte, zut, flûte et m.... ça sent le brûler !!!!
Vite je cours jusqu'à la cuisine et je m'aperçois que j'ai allumé la mauvaise plaque. Cette odeur de brûler provient de la casserole du reste de pâtes que c'est fait Valentin à midi.
Et voilà ce que ça donne :
spagettis-brules.JPGspagettis-brules--1-.JPG

Remarquez, j'aime assez les motifs laissés par les spaghettis.
Sauf que, de nouveau, j'ai une casserole de foutue.

Alors, s'il te plait, sort de mon corps
LA GOURDASSE !!!!

Publié dans UN PEU DE MOI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
<br /> Tu as un talent d'écrivain Sandrine, si, si je te promets... tu devrais y songer... bonne journée<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Tu sais, les casseroles brulées j'en ai à mon actif aussi, je suis spécialiste de mettre des oeufs à durcir et d'oublier.... c'est quand ça sent le brulé que j'y repense.... mais l'eau de Javel<br /> boullie dans la casserol récupère quelquefois les choses.... la devise de mon fils quand il était en école de cuisine: "Quand c'est noir... c'est cuit!!!!"   tu prends cuit dans le sens que tu<br /> veux....  Bonne journée et bonne fin de semaine bises<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Et bien au final ça fait une belle créa quand même...peut être à refaire sur toile!<br /> bon week end. Bisous!<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> ça se reccupere une casserole pareil<br />  je suis sure<br /> j'en ai eu des pires<br /> sympas ton blog<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Zut ! Tu aurais dû prendre la brûlure en très gros plan : en l'imprimant, tu aurais pu obtenir un décor à appliquer hyper original… <br /> Pour ne pas déprimer, il faut toujours chercher une manière cool de profiter de ses galères (lol)<br /> <br /> <br />
Répondre